Vous êtes ici : Accueil > Enseignements > Enseignement professionnel > Enseignement professionnel > 2012-2013 > Sortie "sensibilisation à la sauvegarde des milieux" des 1PCOM
Publié : 14 novembre 2012

Sortie "sensibilisation à la sauvegarde des milieux" des 1PCOM

Le mercredi 14 novembre 2012, les élèves de 1PCOM ont participé à une sortie de "sensibilisation à la sauvegarde des milieux" au bord du ruisseau du Lieutel, à l’entrée de Galluis.

Cette action s’inscrit dans le programme de classe première professionnelle : "maitrise et gestion des ressources en eau"

les intervenants du PNR (Parc régional de la haute vallée de Chevreuse) sont :
• Mr Frédéric POUZERGUES : responsable mission éducation
• Mr Adrien RAI : technicien rivière

il y a eu deux parties dans l’intervention : celle qui s’est déroulée près du ruisseau : la plus « médiatisable » ; et celle qui a eu lieu dans le lycée ( plus informative)

1ère partie : au ruisseau

- les élèves sont partis à pied du lycée, jusqu’au petit pont situé à l’entrée de Galluis : là, court échange

questions /réponses :
• d ’où vient l’eau du ruisseau ?
• à quoi sert la conduite (tuyau) qui débouche dans le ruisseau ?
• repérer l’amont et aval / qu’est ce qu’un bassin versant ?

- Puis on longe le ruisseau par le champ qui le borde ;
Les intervenants apportent du matériel : troubleau (épuisette spéciale), bacs pour récupérer le contenu de l’épuisette, boites de Pétri pour y mettre la petite faune d’eau douce (invertébrés), bacs pour les petits poissons, et loupes

- La pêche commence, faite par quelques élèves et par un intervenant, à différents endroits du ruisseau car on y trouve des faunes différentes. Le contenu retiré ressemble à un tas de feuilles mortes trempées. Mais en l’observant mieux, on y décèle plusieurs espèces , que l’on trie soigneusement dans les boites de Pétri

- Ensuite les élèves dessinent ce qu’ils ont pêché ;
Puis ils essaient de classer et d ’identifier les espèces, à l’aide d’un schéma de détermination des caractéristiques des insectes (voir pièce jointe)

- Enfin, on longe le ruisseau pour repérer ses différents faciès : c’est à dire ses conformations diverses (pente du terrain, rapidité du courant , profondeur de l’eau , aspect des berges et du lit du cours d’eau, ect ...)

2ème partie : au lycée

- Analyse sur place avec du papier PH, de l’eau ramenée dans un bocal ( résultat 7 , donc neutre,et potable)
Information sur le sens de cette mesure physique de l’eau , par rapport à sa potabilité, et à la vie de la faune.
Puis analyse avec du papier argent, pour mesurer la teneur en nitrates( résultat 25mg/l , donc faible )
Information sur le sens de cette mesure, par rapport à la potabilité de l’eau, et à ce que cela implique pour la vie de la faune ;

- Commentaires complémentaires sur les différentes pollutions possibles, et leur repérage : phosphates (visibles sous forme de mousse blanche ; observée sur le ruisseau), hydrocarbures (« taches d’huiles », non présentes), les déchets matériels (plastiques, bidons , ect, non présents)

- Sensibilisation à la protection du milieu aquatique :
• information sur le travail au quotidien du technicien rivière
• que pouvons nous faire pour économiser l’eau d’une part, et moins la salir d’autre part (liste des différentes actions possibles, répertoriées dans le cours de PSE des élèves)