Publié : 24 février 2013

En avant pour l’Italie

Pour chaque mobilité les élèves des 5 pays travaillant sur le projet Comenius "Different faces of discrimination" doivent préparer un certain nombre de tâches. Les 5 ou 6 élèves selectionnés pour partir ont ensuite la responsabilité de présenter le travail réalisé par l’ensemble des élèves.

Pour l’Italie, les élèves avaient 4 tâches à préparer :

- une présentation powerpoint de leur établissement et de ses environs,
- un sketch mettant en avant les différents stéréotypes que les uns et les autres pouvaient avoir sur les pays participant au projet,
- des propositions de logo pour le projet,
- des articles sur l’image qu’ils pouvaient avoir du citoyen européen modèle.

Toutes les tâches ont été mises en route en classe entière et le travail des élèves a ensuite été mis en forme dans le cadre de modules d’accompagnement Comenius :
- accompagnement powerpoint
- accompagnement mise en scène
- accompagnement rédaction d’articles.

Pour débuter ce projet basé sur la discrimination, il nous a paru intéressant de commencer par faire travailler les élèves sur les stéréotypes

Alors, stéréotypes ou non ?

Pour préparer le sketch que les élèves avaient à écrire pour cette première mobilité, ils ont réfléchi à ce qu’était un stéréotype puis ont mis en commun les différents stéréotypes qu’ils pouvaient avoir sur les différents pays participant au projet, à savoir l’Allemagne, l’Autriche, l’Espagne, l’Italie et la France.
Les élèves ont ensuite travaillé en groupe sur un pays en particulier, ont complété leur travail en s’aidant d’une grille et ont présenté le fruit de leurs échanges et recherches au reste de la classe sous la forme d’un powerpoint.
Finalement, ils ont écrit, en groupes, un sketch mettant en avant tous ces stéréotypes.
Deux sketches ont été tournés en accompagnement sous la direction de Véronique Ségalat, la comédienne intervenant sur le projet.

Accompagnement Mise en scène des sketches :

Les élèves ayant choisi cet accompagnement ont mis en scène les scripts écrits en classe et filmer leur travail. Les élèves ont fait preuve de motivation et de réactivité car les délais étaient très courts !

Accompagnement rédaction d’articles :

Des élèves de seconde et de premières ont également travaillé sur des articles publiés dans The guardian puis ont rédigés leur propre article, mettant en avant leur vision du citoyen européen modèle. Vous pourrez lire les articles écrits par les élèves dans la rubrique Articles élèves - A quoi ressemblerait le parfait citoyen européen ?