Vous êtes ici : Accueil > Enseignements > Enseignement général et technologique > Arts plastiques > Résidences au centre d’arts La Source > Autour de la SERIGRAPHIE et de l’INSTALLATION IN-SITU, résidence de décembre (...)
Publié : 11 juin 2010

Autour de la SERIGRAPHIE et de l’INSTALLATION IN-SITU, résidence de décembre 2008

Tout le monde s’est accordé pour dire que le travail demandé était beaucoup trop important. Je le reconnais aussi. Néanmoins, tout ce travail a été fait. En voici le contenu.

Marjorie Maury au travail, décembre 2008

1 UN PROJET PERSONNEL AUTOUR DE LA SERIGRAPHIE :

Après avoir bien reconnu toutes les étapes du processus sérigraphique, développez un ou des projets intégrant(s) la sérigraphie à vos rélisations précédentes faites en classe. Comment poursuivre ma démarche personnelle en utilisant les possibilités de la sérigraphie ?

Vous intégrerez tout particulièrement à vos démarches la notion de REPRODUCTIBLE (quel écho ? quelle possibilité ouvre ce mot quand il entre en résonance avec votre vocabulaire personnel ?).

Vous aurez l’obligation d’intégrer à votre projet l’idée du LANGAGE ECRIT (quel mots ? quel registre de langage ? quel rapport au spectateur ? quelle importance visuelle ? quel rapport du texte à l’image ?).

RAPPEL : vous serez particulièrement attentifs au rôle de la couleur dans votre travail.

TECHNIQUES : sérigraphie sur supports et formats libres + matériaux libres si nécessaire

CONTRAINTE : vous réaliserez une photographie de votre travail finalisé et présenté dans un des espaces de La Source (choix du lieu et du moment de la prise de vue).

Une vue des ateliers de La Source, décembre 2008

Vous expliquerez votre travail par écrit et comment vous avez répondu de manière personnelle aux incitations.

BARÊME :
L’œuvre : /20
- utilisation intensive du processus sérigraphique (conception d’un projet qui nécessite vraiment la technique sérigraphique) personnalisation et radicalisation de l’utilisation du reproductible /6
- maîtrise de la réalisation du typon (lisibilité de la démarche et composition) /4
- personnalisation, sens, pertinence et efficacité visuelle du langage écrit /3
- sens de la présentation finale et qualité de ou des prises de vues en témoignant /3
- TRAVAIL, INVESTISSEMENT /4

Le texte : /10
- Récit détaillé de la manière dont vous vous êtes appropriés le processus sérigraphique /2
- Explication des liens (plastiques et de sens) de votre travail avec ceux précédents /2
- Précision et richesse du vocabulaire plastique décrivant l’œuvre et le processus /2
- Développement du vocabulaire thématique (démarche personnelle) /2
- TRAVAIL, INVESTISSEMENT /2

Etapes de la fabrication :

Premières idées et croquis.
Une image est photocopiée sur calque, elle peut-être retouchée avant l’insolation sur l’écran de soie.
Premières esquisses abouties.
Ne pas avoir peur de dessiner, faire des traits pour trouver ou affirmer une idée.
Premières esquisses abouties avant photocopies sur calque.
Une fois, la photocopie sur calque faite, on peut la retoucher avant l’insolation.
Réfléchir encore.
Se poser et poser des questions.
Retoucher par infographie une image avant de l’imprimer et de la photocopier sur calque.
Photographie qui sera photocopiée sur calque en négatif puis insolée sur l’écran et enfin sérigraphiée.
Chercher est une réponse.
Vérifier la qualité d’une image avant de l’imprimer.
L’écran de soie, préparé d’une solution photosensible a été exposé à la lumière. Le calque en négatif a permis que seules certaines parties soient solidifiées par la lumière. On rince au karcher.
Le dépouillement au karcher va permettre de libérer les mailles de la soie et de retrouver une image en positif.
Zones où le produit photosensible n’a pas été fixé. L’image apparait.
Des premiers croquis à l’écran finalisé.
Préparer son support et composer.
On place des bandes de scotch sur la soie là où l’on ne veut pas que l’encre traverse.
Finalisation de l’écran.
On racle l’encre sur l’écran à l’aide d’une raclette souple.
Hésiter encore.
Ne plus hésiter du tout.
Premiers tirages.
Mettre en forme son idée de projet personnel.
Premiers tirages. Le processus est maîtrisé.
L’ésthétique particulière des images sérigraphiées.
Reproduire, répéter et constater que le résultat est toujours différent.

Les oeuvres individuelles :

Marjorie Maury, oeuvre individuelle (détail), décembre 2008
Marjorie Maury, oeuvre individuelle, décembre 2008
Eléonor Dalmas, mise en scène de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Delphine Rossi-Jaouen, oeuvre individuelle, décembre 2008
Garnier Aurore, oeuvre individuelle, décembre 2008
Thomas Héliot, installation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Thomas Héliot, mise en scène de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Lagarde Marine, mise en scène de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Lagarde Marine, mise en scène de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Florent Martin, mise en scène de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Margaux Pouchot-Garnier, installation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Lola Mathé, présentation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Clémence Foucault, mise en scène de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Laura Costa Guerreiro, mise en scène de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Laura Costa Guerreiro, mise en scène de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Laura Costa Guerreiro, détail, décembre 2008
Laura Costa Guerreiro, détail, décembre 2008
Eléonor Dalmas, présentation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Eléonor Dalmas, détail, décembre 2008
Eléonor Dalmas, détail, décembre 2008
Eléonor Dalmas, reportage sur la présentation, décembre 2008
Salomé Merran, présentation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Salomé Merran, mise en scène de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Steeve Gadby, installation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Steeve Gadby, installation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Steeve Gadby, installation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Aurore Garnier, Présentation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Aurore Garnier, Détail, décembre 2008
Julie Girard, reportage sur l’installation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Julie Girard, reportage sur l’installation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Julie Girard, reportage sur l’installation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Julie Girard, reportage sur l’installation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Julie Girard, reportage sur l’installation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Julie Girard, Présentation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Abigaël Henry, présentation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Abigaël Henry, Détail, décembre 2008
Abigaël Henry, présentation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Quentin Lemercier, présentation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Juliette Rahban, Détail, décembre 2008
Juliette Rahban, présentation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Mathilde Blin, Présentation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Mathilde Blin, Détail, décembre 2008
Paul Vergonjeanne, présentation de l’oeuvre individuelle, décembre 2008
Paul Vergonjeanne, mise en scène de l’oeuvre individuelle, décembre 2008

DESSIN DE PROJETS :

- AVANT LA REALISATION INDIVIDUELLE : vous réaliserez un ou plusieurs dessins de projets sur papier à dessin demi-raisin + techniques personnelles
CONTRAINTE  : à l’intérieur de cet espace imposé et sans recadrer vous redimensionnerez plastiquement un ou des espaces de travail personnel sur, dans et/ou autour desquels vous travaillerez.

UNE ŒUVRE COLLECTIVE AUTOUR DE LA SERIGRAPHIE :

CONTRAINTE : réaliser une œuvre collective matérialisée en un seul objet plastique unifié. Cet objet devra être exposé au lycée Jean Monnet à notre retour, il devra ainsi être aisément démontable ? pliable ? transportable en tous cas.
- chacun d’entre vous choisira une prise de vue prise par vous ou par d’autres d’une étape ou de la réalisation finale et anticipera sur une phrase à écrire sur, dans ou autour de cette photographie.

BARÊME : /20
- implication orale personnelle (en préparation aux oraux et évaluée par l’ensemble des intervenants) /10
- implication physique et ouvrière dans l’œuvre collective /10

DESSINS DE PROJETS :

-  AVANT LA REALISATION COLLECTIVE :

étape 1- sans concertation, imaginez un dispositif visuel et de sens utilisant la sérigraphie et auquel participerait l’ensemble des terminales arts plastiques.
Votre réflexion se portera sur comment organiser l’implication de chacun dans le résultat visuel et matériel (le VOIR), la réalisation physique de l’œuvre en elle-même (le FAIRE)

étape 2- à partir de l’expérience de votre travail individuel mais aussi des réflexions, des productions, d’autres élèves, faites évoluer votre premier projet.
Pour chacune des 2 étapes, vous réaliserez un ou plusieurs dessins de projets sur papier à demi-raisin + techniques personnelles.

CONTRAINTE : à l’intérieur de cet espace imposé et sans recadrer vous redimensionnerez plastiquement un ou des espaces de travail personnel sur, dans et/ou autour desquels vous travaillerez.

BARÊME DES DESSINS DE PROJETS : /20

- des idées : richesse inventive, poésie, sens et sensibilité, originalité, personnalisation, enthousiasme, délire, simplicité des ambitions folles et follement réalisables des différents projets /4
- personnalisation de la gestion des formats et cohérence pour chaque projet /3
- maîtrise graphique et figurative /4
- capacité à communiquer plastiquement une idée, un projet /3
- inventivité et personnalisation de l’usage de l’écrit dans le dessin de projet et cohérence pour chaque projet /2
- TRAVAIL, INVESTISSEMENT /4

5 JOURS DE PHOTOGRAPHIES A LA SOURCE :

- 1 REPORTAGES : réalisez, échangez, partagez des prises de vues de moments, d’espaces, d’actes ou de non-actes vus et vécus à La Source. Ce dossier de photographies (5 à 10) devra mettre en tension vie individuelle et vie collective vues de manière personnelle et cohérente.

- 2 MISE EN SCENE : réalisez, faites réalisez 2 mises en scène (que mettre en scène ?) qui exprimeront de manière personnelle individualité et collectivité.

CONTRAINTE : vous affirmerez la personnalisation de vos photographies et leur cohérence entre elles par l’infographie (sachant cependant que l’incohérence peut devenir cohérente). Sauf désir personnel, aucun écrit n’est demandé.

BARÊME : /20

- poésie, sens et cohérence (pour différentes raisons) des photographies entre elles /7
- qualité et personnalisation des cadrages, de la composition, de la lumière /4
- qualité et maîtrise infographique /5
- TRAVAIL, INVESTISSEMENT /4

Photographies :

31 ELEVES, ça fait combien de personnes ?

Au cours de la réalisation de ces différents projets, je vous demanderai d’affirmer 4 facettes de votre identité personnelle et plasticienne :

-  DESSINS DE PROJETS/ENTRER DANS LES POSSIBILITES D’UN MEDIUM : capacité à inventer, à imaginer, à rêver aux possibilités qu’offre la sérigraphie

-  ŒUVRE INDIVIDUELLE/ENTRER EN SOI : capacité à plonger dans votre intériorité de créateur avec vos sensibilités personnelles, votre passé personnel et celui d’étudiant(e) plasticien(ne) quant à la couleur, à l’image, à l’objet œuvre, au support, à la présentation, à l’espace, au graphisme, à l’empreinte, à la matière, à l’écrit et aux mots...

-  ŒUVRE COLLECTIVE/SORTIR DE SOI : capacité à partager vos univers, à les exprimer, à les faire comprendre, à participer, à aider une idée (ou quelqu’un) à se développer, à écouter, à faire ensemble, à s’extraire de son univers personnel pour réaliser dans toute la mesure du possible à un projet collectif

-  PHOTOGRAPHIES/ENTRER ET SORTIR DE CHAQUE INSTANT : capacité à oublier tout ça, capacité à soudain oublier la demande et les objectifs et à s’émouvoir, être interpellés, surpris, amusés, fascinés, intrigués par les lieux, les gens, les choses et à le photographier. Saisir cela par l’appareil photographique et aussi de façonner ce réel par des mises en sens spontanés.

31 ELEVES, ça fait combien de personnes ?

Quelque soit le nombre d’élèves, une seule exigence : que tous ait produit une œuvre individuelle radicalement différente de toutes les autres et ait participé à un projet collectif.


L’association Kontakt, animée par l’artiste, propose des stages individuels et/ou collectif. Vous pourrez trouver toutes les informations ici.


Que soient ici remerciées toutes les personnes qui ont rendu cette aventure possible.