Publié : 16 janvier 2019

Le manga alternatif : 3ème conférence par Hervé Brient

Le manga alternatif

Le manga s’est développé dans de nombreuses directions au fil du temps, se segmentant toujours plus et créant petit à petit un grand nombre de genres éditoriaux liés aux magazines dans lesquelles les œuvres sont prépubliées .

Mais de tout temps, des auteurs, aidés par des éditeurs « différents », n’ont pas voulu s’exprimer dans le cadre souvent trop formatés de ces genres.
Ce sont de ces bandes dessinées « autres » que Hervé Brient nous a présentées :

Le manga alternatif : une définition impossible

C’est un manga professionnel.
On ne peut parler de Manga d’auteur ni de manga « underground. » Le terme « underground » étant trop représentatif d’un genre très précis de comic books.
On ne peut pas non plus les rattacher au monde du fanzinat, le dôjinshi, car le manga alternatif est commercialisé par les canaux habituels de l’édition japonaise professionnelle.
Le critère de l’originalité n’est pas non plus un critère suffisant.
C’est plutôt la ligne éditoriale qui le définit.
Les tirages sont petits voire confidentiels.
Les magazines de prépublication : Garo/Ax/ikki/ EroticsF

Les débuts du manga alternatif

Les akahon existent depuis longtemps, fin du XVIIe siècle (petits livres à la couverture rouge). Il existe une variante d’akahon proposant du manga, éditée principalement dans la région d’Osaka entre la fin des années 1940 et le milieu des années 1950. C’est ainsi que de nombreux petits éditeurs locaux ont fait leur apparition avec une production à très bas coût.
Ces auteurs faisaient aussi des illustrations de kamishibai.

Les Kashihon : réseau de librairies de prêt à lire sur place. Ce fut un grand succès.Toute une série d’auteurs majeurs vont venir de ce circuit de distribution.

Le Gekiga : en réaction aux mangas pour enfant et au style issu des séries d’Osamu Tezuka, un nouveau genre de bande dessinée fait son apparition. Yoshiharu Tsuge (édité cette année en français)

Les magazines  :

Garo, la référence , créé en 1964.
Shirato Sanpei, Shin’ichi Abe, Usamaru Furuya, Hinako Sugiura
Garo a décliné quand son fondateur est mort.

Ax crée en 1997, seul magazine manga alternatif :
ex : Dans la prison (1908) par Kazuichi Hanawa

Ikki : ex : Number five, Tayou Matsumuto

l’Ero-Guro (l’érotique grotesque)

Trois auteurs atypiques :
Naohisa Inoue, Aya Takano et Yoriko Hoshi (publie une case par jour sur son site, puis publication)