Accueil > Education Artistique et Culturelle > PACTE Projet artistique et culturel en territoire éducatif > PACTE 2019-2022 > PACTE 2020-2021 > Whatsapp with this perf > Anna : une analyse pertinente de la rencontre avec un journaliste (...)

Anna : une analyse pertinente de la rencontre avec un journaliste syrien

Publication : (actualisé le ) par Geneviève Dominois

Mohammed Badra est un photographe qui a vécu en Syrie. Il est venu se réfugier en France, il y a presque deux ans, alors que sa ville Douma était assiégée. Mohamed s’est mis à la photographie pour montrer la situation en Syrie à ses amis étrangers. Selon lui, les mots n’étaient pas suffisants pour exprimer la situation et ses sentiments. Il nous a expliqué que dans une photographie, il y a "l’objet" et "l’histoire". "L’objet" est un élément, un acte précis, alors que "l’histoire" correspond aux sentiments liés aux conséquences de cet "objet". Le but de Mohammed Badra est de partager les histoires de celles et ceux qu’il prend en photo. Quand on évoque La Syrie, on pense à la guerre, aux bombes et aux blessés. Mohammed Badra montre cette partie de la Syrie, mais il veut aussi prouver que la Syrie n’est pas que la guerre, comme dans l’ouvrage Les passeurs de livres de Daraya de Delphine Minoui. Le but est de montrer le quotidien.

Comment les syriens trouvent du réconfort en vivant dans un pays en guerre ? Mohammed Badra a parlé de la façon d’aborder celles et ceux qu’il veut prendre en photo. Avant de prendre une photo, il cherche à comprendre l’histoire des personnes pour la retranscrire à travers son art. Cependant, sa méthode varie selon les moments. Certaines photos capturent un moment précis qui ne peut être brisé, au risque de rendre la photo " Fausse". Anna

Menu