Publié : 16 novembre 2011

Création et activités artistiques Patrimoines

Enjeux et objectifs
- Les préoccupations patrimoniales, qui ont accompagné la formation de la nation républicaine, font partie des grands enjeux culturels contemporains. Longtemps cantonné au domaine monumental ou artistique, le patrimoine a connu
une extension de son périmètre, de la proximité à l’universel, et de sa définition, puisqu’il recouvre désormais toutes les formes d’héritages collectifs, qu’ils soient historiques ou naturels, matériels ou immatériels ; il est désormais
pluriel.
- Point de rencontre et d’expression de formes d’intérêt diverses (artistiques, historiques, touristiques, scientifiques, etc.), de logiques différentes voire antagonistes (préservation, conservation, réutilisation), d’enjeux parfois complexes et d’acteurs dont les rôles doivent être identifiés, l’objet patrimonial est désormais au coeur d’une interrogation permanente des sociétés.
C’est cette réalité multiple que l’enseignement d’exploration doit prendre en compte en étudiant les patrimoines.
Il vise à :
- interroger l’objet patrimonial dans son espace de création, en le situant dans une chronologie générale de l’histoire des arts et dans le monde culturel d’aujourd’hui ;
- développer une familiarité avec le patrimoine ainsi que la conscience de la diversité des héritages, riches de leurs contenus humains ;
- sensibiliser à la fragilité du patrimoine et à la responsabilité de tous quant à sa sauvegarde ;
- explorer les enseignements du lycée portant sur cette notion, en particulier les enseignements de l’histoire des arts en cycle terminal ; découvrir les nombreuses filières universitaires et les métiers qui étudient,valorisent, gèrent, développent le patrimoine dans toutes ses acceptions.

Compétences mobilisées et développées

Conduit sous la responsabilité des professeurs, le projet doit permettre aux élèves l’acquisition ou l’approfondissement de compétences variées qui tiennent à :
- l’éducation au regard afin d’apprendre à observer et à décrire, à classifier et à faire des liens, tout en mettant
cette démarche au service d’une sensibilité ;
- l’attention accordée aux héritages, propres à tout patrimoine collectif, en apprenant à les identifier, à les situer
dans le temps, à les décrire mais aussi à interroger leur permanence ;
- la reconnaissance et la caractérisation, en un même lieu, de différentes strates et formes de patrimoine, avec leurs caractéristiques majeures ;
- la distinction et les rapprochements entre patrimoines de culture classique et patrimoines vernaculaires et de tradition orale ;
- la connaissance globale de la problématique de la conservation des patrimoines, des enjeux de cette conservation, de la responsabilité collective et individuelle qu’elle suppose, du parcours de préservation et de
restauration des éléments patrimoniaux ;
- la conquête progressive d’une familiarité avec les lieux patrimoniaux, familiarité propice à la construction d’une pratique autonome de découverte et de culture.
- Cet enseignement d’exploration repose nécessairement sur la mise en activité des élèves, dans les diverses formes et modalités qui conviennent au projet. Le travail sur les compétences présentées ci-dessus se traduit par
l’expérimentation de situations concrètes d’activité. Forts des références esthétiques, culturelles et professionnelles apportées par les professeurs, les élèves recueillent et utilisent de manière méthodique et critique des sources
diverses : collecte de témoignages et de matériau de première main, documents d’archives, sources bibliographiques,bases numériques du ministère de la Culture et de la Communication, matériaux divers en ligne, etc. Ils s’en servent pour réaliser des travaux ou productions susceptibles d’exercer ou d’enrichir les compétences propres au champ culturel et artistique, tout en développant leur créativité.

Retrouvez le programme sur le B.O