Vous êtes ici : Accueil > Enseignements > Enseignement général et technologique > Arts plastiques > Visites et sorties > Tim Burton à la Cinémathèque française, du 7 mars au 5 aout 2012
Publié : 4 avril 2012

Tim Burton à la Cinémathèque française, du 7 mars au 5 aout 2012

Tim Burton : à la Cinémathèque française, du 7 mars au 5 aout 2012 :


Exposition Tim Burton à la Cinémathèque... par lacinematheque

Tim Burton par Claire Salembier, mars 2012 {JPEG}
Tim Burton par Claire Salembier, mars 2012 {JPEG}

"[L’exposition est petite et dense. Dès les premiers pas, la lumière donne le ton : sombre. Grâce à un éclairage tamisé et aux couleurs vives et brillantes des premières œuvres de Tim Burton, l’œil est accroché.
Ensuite, une salle de lumière noire où les dessins deviennent fluorescents et où est présenté un manège des plus étrange, où de petits monstres se reflètent discrètement autour d’une sphère de lumière électrique rose. On entend une petite musique enfantine et nostalgique.
La suite de l’exposition est composée de croquis, peinture, sculptures ou extraits de films de Tim Burton.

Tim Burton par Claire Salembier, mars 2012 {JPEG}
Tim Burton par Claire Salembier, mars 2012 {JPEG}
Les personnages de Tim Burton sont impressionnants : dénués de proportionnalité, ils restent très expressifs, vivants et paradoxalement humains, parce qu’ils ont tous l’air de ressentir profondément quelque chose. Le plus étonnant est que, malgré leurs traits marqués, que certains qualifieraient de glauques (déformation, couleurs improbables, cernes poussés à l’extrême et autres accessoires dérangeants), ils ont souvent l’air d’être heureux. D’après Tim Burton, ses personnages n’auraient pas conscience de leur bizarrerie. Tout cela les rends sincèrement touchants à mes yeux.

Tim Burton par Claire Salembier, mars 2012 {JPEG}

Les oeuvres sont très variées, il y a de tout sur tout support, une grande gamme de matières. Mais la présence la plus forte qui émerge de tout cela, c’est pour moi ces personnages nostalgiques.

Tim Burton par Claire Salembier, mars 2012 {JPEG}

J’ai beaucoup apprécié d’apprendre que Tim Burton aurait commencé à vraiment s’exprimer après qu’il ait décidé qu’il n’était pas nécessaire de très bien dessiner (dans le sens figuratifs de la ressemblance, respect des proportions...) privilégiant le fait d’affirmer et de créer un style personnel et de prendre beaucoup de plaisir... ]"

Tim Burton par Claire Salembier, mars 2012 {JPEG}

Claire Salembier, Terminale ES