Vous êtes ici : Accueil > C.D.I. > Atelier cinéma > 2011-2012 > Ciné club du lycée. Les films du mois d’octobre
Publié : 22 septembre 2011

Ciné club du lycée. Les films du mois d’octobre

- 2001 : L’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick (1968)
Avec Keir Dullea, Gary Lockwood.

En 1968, sortait le film qui allait bouleverser le monde de la science-fiction. Désormais, il y aurait un « avant » et un « après » 2001 : L’Odyssée de L’espace. Ce chef-d’oeuvre échappe d’ailleurs totalement au temps qui passe.

- Chantons sous la pluie de Gene Kelly, Stanley Donen. (1952)
Avec Gene Kelly, Cyd Charisse.

Don et Lina forment le couple le plus célèbre du cinéma muet. Mais s’ils sont perpétuellement amoureux à l’écran, dans la vie ils se détestent ! Avec l’avènement du parlant, c’est le drame : la diction de Lina est insupportable.

- Citizen Kane de Orson Welles. (1940)
Avec Orson Welles, Joseph Cotten.

À la mort du milliardaire Charles Foster Kane, un grand magnat de la presse, Thompson, un reporter, enquête sur sa vie. Les contacts qu’il prend avec ses proches lui font découvrir un personnage gigantesque, mégalomane, égoïste et solitaire.

- Ivan le terrible de Sergueï Eisenstein (1943-1945)
Avec Nicolaï Tcherkassov, Lioudmilla Celikovskaïa.

Devant l’incapacité des regents, le jeune Ivan décide de se faire couronner. Mais sa tante, qui voudrait voir son fils Vladimir sur le trône, fait empoisonner la tsarine avec la complicité des boyards. Ivan se retire alors dans un monastère.

- Johnny Guitar de Nicholas Ray (1954)
Avec Joan Crawford, Sterling Hayden.

Tenancière d’un saloon, Vienna embauche Johnny Logan comme musicien, un homme qu’elle a connu autrefois. Ils vont être en proie à la haine d’Emma Small, jalouse de Vienna et de sa relation avec le héros local, le « dancing kid.

- La Foule de King Vidor (1928)
Avec Eleanor Boardman, James Murray.

Né le jour de la fête nationale, Johnny Sims incarne le rêve américain et son désenchantement. Il porte les espoirs d’un père, qu’il perd à douze ans, tente sa chance à New-York à vingt-deux ans, passe ses week-ends à Coney.

- La Grande Illusion de Jean Renoir (1937)
Avec Jean Gabin, Pierre Fresnay, Erich von Stroheim.

En 1917, dans un camp en Allemagne, un groupe de prisonniers français, dont l’aristocrate Boieldieu, le contremaître Maréchal et le banquier juif Rosenthal, préparent une évasion. Au dernier moment, ils sont transférés dans une forteresse commandée par von Rauffenstein

- La Prisonnière du désert de John Ford (1956)
Avec John Wayne, Jeffrey Hunter, Natalie Wood.

Ethan, accompagnée de Martin, recherche ses nièces, capturées par les Comanches, après le massacre de leurs parents...

- Le Mépris de Jean-Luc Godard (1963)
Avec Brigitte Bardot, Raoul Coutard.

Une œuvre tragique et désespérée qui oppose la pureté du cinéma de Lang au mercantilisme de Prokosch, les exigences de Camille aux compromissions de Paul, la luminosité de la Grèce antique à la lumière terne de notre monde moderne.

- Le Parrain de Francis Ford Coppola (1972)
Avec Marlon Brando, Al Pacino.

En 1945, à New York, les Corleone, famille d’immigrés siciliens, sont à la tête d’un puissant empire mafieux dirigé par Don Vito, dit « Le Parrain ». Lorsque Sollozzo Tattaglia, autre grande figure du milieu, propose à Don Vito une association dans le trafic de drogue, celui-ci refuse en dépit de l’avis favorable de son fils aîné, Sonny. Sollozzo décide alors de faire tuer Don Vito afin de traiter directement avec Sonny. Mais l’attentat échoue, et les représailles ne tardent pas à venir.

- Le Salon de musique de Satyajit Ray (1958)
Roy, aristocrate de la caste de « Zamindar », est un propriétaire terrien oisif. Il médite, assis, sur la terrasse de son palais. Le regard vide, braqué sur l’horizon marin, il songe à sa grandeur passée. À cette époque, imbu...

- Le Vent de Victor Sjostrom (1928)
Avec Montagu Love, Dorothy Cumming.

Le vent ne cesse de souffler dans cette région du désert américain ou une jeune fille récemment devenue orpheline, Letty, vient s’installer chez ses cousins. Poussée par une parente jalouse, elle épouse un modeste cow-boy, Lige. Tandis que celui-ci part en expédition, laissant seule sa femme, monte une tempête de sable. Livrée a elle-même, Letty est rejointe par un ancien soupirant.

- Les Contrebandiers de Moonfleet de Fritz Lang (1955)
Avec Stewart Granger, Viveca Lindfors.

En 1757, le jeune orphelin John Mohune arrive à Moonfleet, petit port anglais isolé, pour retrouver un ami de sa mère, Jeremy Fox, flibustier notoire. Ce dernier l’envoie au collège mais John s’échappe et retourne au chateau de Mohune qui appartint à sa famille et qu’occupe aujourd’hui Fox. John apprend par lord Ashwood l’existence d’un diamant magnifique que son grand-père lui a laissé en héritage. Avec Fox, il se met à la recherche du joyau.

- Les Rapaces de Eric Von Stroheim (1925)
Avec Gibson Gowland, Temp Piggort.

McTeague, qui a ouvert un cabinet dentaire à San Francisco, épouse Trina, la fiancée de son ami Marcus. Peu de temps avant leur mariage, Trina a gagné 5 000 dollars à la loterie. Marcus, délaissé, décide de se venger. Sachant que son ami exerce illégalement la profession de dentiste, il fait en sorte de lui faire perdre son cabinet. Trina refusant de le faire profiter de son argent, McTeague devient alcoolique et sombre dans la déchéance. La cupidité maladive de sa femme le pousse à commettre un acte fatal.

- 

Rio Bravo de Howard Hawks. (1959)
Avec Dean Martin, John Wayne.

John T. Chance, shérif d’une petite ville du Texas, arrête pour meurtre Joe Burdette. Le frère de Burdette, puissant propriétaire terrien, va tout faire pour sortir son frère de prison. Pour lutter contre Nathan Burdette, le shérif est aidé par Dude, un alcoolique, et Stumpfy, un vieil infirme.

- Sueurs froides de Alfred Hitchcock. (1958)
Avec James Stewart, Kim Novak.

Scottie est sujet au vertige, ce qui lui porte préjudice dans son métier de policier. Rendu responsable de la mort d’un de ses collègues, il décide de quitter la police. Une ancienne relation le contacte afin qu’il suive sa femme, possédée selon lui par l’esprit de son aïeule. Scottie s’éprend de la jeune femme et se trouve ballotté par des évènements qu’il ne peut contrôler.