Vous êtes ici : Accueil > Enseignements > Enseignement général et technologique > Arts plastiques > Anciens élèves... > Musiques engagées, 5 heures de Radio, par MYLÈNE MAURICRACE
Publié : 2 octobre 2013

Musiques engagées, 5 heures de Radio, par MYLÈNE MAURICRACE

Mylène Mauricrace termine cette année son master en Histoire Moderne en travaillant plus spécifiquement sur les Amériques Noires. Elle a présenté, cette année, un mémoire sur les marrons de la Jamaïque (esclaves rebelles qui quittaient le système esclavagiste en construisant leur propre société dans les terres, loin des plantations). Elle continue sur la Jamaïque en se concentrant sur l’héritage culturel laissé.

Mylène Mauricrace / Radio Campus Paris/ musiques engagées

Engagée dans les activités de Radio Campus Paris et pour les 15 ans de cette dernière, elle est à l’origine d’une émission de 5 heures sur les musiques révoltées (ou engagées) :

Partie 1 : http://www.radiocampusparis.org/2013/07/15-ans-rcp-nuit-speciale-musiques-engagees-du-2-juin/

Partie 2 : http://www.radiocampusparis.org/2013/07/podcast-15-ans-nuit-speciale-musiques-engagees-part-2/

Mylène Mauricrace : "Musiques révoltées (ou engagées), c’est une émission spéciale faite dans le cadre des 15 ans de Radio Campus Paris. Une belle et chouette radio associative étudiante. L’idée de l’émission est de lier évènements socio-historiques à un mouvement musical, à l’émergence (ou non) d’un artiste... En fait, on se rend compte que mine de rien ce lien a de l’importance et de l’impact dans les sociétés dans lesquelles ces mouvements musicaux sont nés. En concentrant l’émission sur l’aspect révolté ça permettait aussi d’axer plus sur des moments forts et phares de l’histoire de la musique si on peut dire ... Ca informe aussi l’auditeur que le morceau qu’il avait l’habitude d’écouter est né dans un contexte particulier. C’est pour ça qu’appuyer la diffusion des morceaux par des propos d’amateurs, de passionnés, de spécialistes rendait l’émission plus vraie et plus vivante.
La mise en place du projet s’est faite au fur et à mesure de ma présence à Radio Campus. j’y suis arrivée en septembre 2012, en grande débutante de l’univers radiophonique. J’ai toujours été passionnée de musique et étant étudiante en histoire le thème de l’émission est venu naturellement. C’est aussi l’avantage d’être dans cette radio : c’est un vrai lieu d’échanges d’idées, quand tu as un projet, tu en parles, tu proposes, l’équipe de la radio te dit si ça peut coller avec le cadre de la radio, s’il y a des choses à revoir ... et ça se fait (ou pas). Il y a eu tout un long travail d’interviews, de montage à faire derrière mais j’ai toujours été boostée par l’envie de mettre fin au projet !
Pour revenir sur le côté révolté, je l’ai toujours eu en moi je crois. L’expression artistique a été un bon moyen de le découvrir, mes années d’Arts Plastiques à Jean Monnet ont été un élément déclencheur je dirais !
Voilà, l’émission est toujours en rediffusion sur le site, je continue la saison prochaine en format court et plus (ou moins) régulier vers 18h-19h !
"